2 situations sont à considérer :

La gestion en équipe

Nous sommes déjà en équipe pluridisciplinaire et ce patient se présente à nous.

Le fait d’être dans l’action et entouré de nos collègues nous aide à dépasser rapidement cette vision insupportable pour agir dans l’intérêt vital du patient. 

On ne se pose pas de questions, on agit !

Le gestion seul(e)

On est seul face à cette situation inattendue et l’on reçoit la scène, l’image de plein fouet !

Cette vision se présente à nous de façon brutale et vient nous toucher au niveau intime, sentimental, émotionnel.

Bien souvent, la première réaction est ce qu’on appelle « la projection ». Nous nous projetons dans la réalité de l’autre et nous la faisons notre :

ou cette vision nous renvoie à une expérience, un vécu personnel

À ce moment précis l’émotion vient prendre le dessus ! Et si nous ne prenons pas garde, nous nous laissons submerger par cette émotion. 

Et comme je le dis souvent aux soignants « quand l’émotion prend le dessus et nous envahit, nous ne sommes plus dans notre rôle de soignant, nous ne pouvons plus soigner ».

Nous sommes happé par ce que nous voyons et ce que nous ressentons, nous perdons nos moyens et nos capacités de réaction.

Comment dépasser cette étape de sidération pour pouvoir effectuer les soins attendus et nécessaires au patient ?

Mes 5 conseils pour prendre soin 

dans une situation où la vision nous est insupportable

Prendre soin quand la vision est insupportable est un acte de soin qui mobilise toutes les compétences du soignant : le savoir, le savoir-faire et le savoir-être. 

Parfois nous serons limités dans notre prise en charge, mais si ces quelques secondes auront permis l’établissement d’une relation, d’un contact humain, nous aurons réalisé un soin.

Et… n’oublions pas

Le prendre soin de soi prend toute son importance dans la gestion de ces situations difficiles qui mobilisent beaucoup d’énergie pour y faire face.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.