Accueillir un jeune mineur dans un service de soins c’est l’autoriser à

Les principaux textes de loi qui encadrent les soins 

Les droits garantis par la Charte de la personne accueillie l’article L311-3 CASF reconnus aux usagers mineurs :  Le respect de sa dignité, de son intégrité, de sa vie privée, de son intimité, de sa sécurité et de son droit à aller et venir librement, la confidentialité des informations le concernant

Le secret professionnel : c’est une obligation pour une prise en charge soignante. Il protège le patient : son identité, sa pathologie, ses choix, son avenir. Ce secret est fondé sur une relation de confiance et est partagé, suivant des règles précises, entre les professionnels de santé.

En vertu de l’article 226-13 du Code Pénal, la violation du secret professionnel peut être punie de : Un an de prison et de 15 000 € d’amende. 

L’établissement garantit la confidentialité des informations qu’il détient sur les personnes hospitalisées (informations médicales, d’état civil, administratives, financières)

Une liste des métiers ayant obligation d’appliquer le secret professionnel et son extension aux étudiants préparant ces métiers existe. (secretpro.fr)

Cadre dans des services pédiatriques, j’ai dû maintes fois motiver mes refus de ces mineurs en stage.

Les textes sur la protection des mineurs concernent aussi bien ceux qui sont hospitalisés que ceux qui sont accueillis dans des stages non adaptés. L’envie d’exercer le métier d’aide-soignant, d’infirmier, de médecin est louable mais à 14 ans, même s’il regarde les films à la télé, l’enfant n’est pas préparé à la confrontation frontale de la souffrance, de la maladie et de la mort.

Et retenons aussi :

Le stagiaire mineur n’est pas professionnel et n’est pas inscrit dans une école professionnelle donc NON soumis au secret professionnel !

Les visites des malades hospitalisés sont interdites aux moins de 15 ans dans la majorité des services hospitaliers … Et pour un stage de trois jours ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.