VIE PERSONNELLE VERSUS VIE PROFESSIONNELLE

Un exemple dans la vie personnelle

Passer d’une vie de célibataire autonome à couple, cela va nécessiter des concessions, des ajustements pour trouver un nouvel équilibre.

Si un enfant naît, le couple devra revoir son organisation de vie, la gestion de sa famille, un nouvel équilibre devra être trouvé.

Quand cet enfant quittera la maison, le couple va de nouveau se retrouver à deux… Ce n’est pas si évident ! Les parents devront reconstruire un nouvel équilibre. Et si cet enfant revient à la maison, cet équilibre sera encore modifié.

Nous devons constamment ajuster nos ressentis, nos émotions, nos implications, notre façon de vivre … pour construire un équilibre de vie qui ne lèse personne et qui sera accepté de tous.

Un exemple dans la vie professionnelle

Une nouvelle collègue arrive dans une équipe de travail déjà constituée et qui fonctionne bien. Il faudra que le groupe fasse l’effort de l’accueillir. Il faudra aussi que le nouveau venu fasse également l’effort de s’intégrer et de se faire accepter de chacun : il se retrouve seul face à toute une équipe ! C’est un nouvel équilibre à trouver.

Un collègue quitte le groupe, c’est encore un autre équilibre à construire.

La fusion de deux services avec deux équipes différentes, c’est aussi un équilibre à trouver.

Tout changement implique le deuil d’une histoire, d’une vie passée pour pouvoir se projeter vers une nouvelle aventure, un nouveau projet à construire.

Les différentes étapes psychologiques à traverser 

1- « Ce qui est passé, est passé…il ne reviendra pas ! » : Faire le deuil du passé. Nous connaissons les étapes psychologiques du deuil ; Chaque individu les traversera différemment, selon sa sensibilité, ses émotions qui y sont rattachées, ses peurs aussi …

2- Pour de nouveau Reconstruire, Rebondir : nouveau projet, nouvelle équipe…

Accompagner, Apporter son aide à une personne ou un groupe en difficulté  

Le manager, le responsable de projet, la collègue , l’ami(e) , qui a compris le processus de deuil du changement (de situation, d’activité…) a un rôle à jouer dans l’accompagnement de cette ou ces personnes.

Ces étapes de deuil sont reliées aux différentes phases du changement qui consistent à informer ( sur les nouvelles données, le nouvel objectif…), guider (vers la réalisation des objectifs fixés) , encourager (et entretenir la motivation étape par étape) et mettre en oeuvre (réaliser le projet défini).

Comme tout projet, sa réalisation ne se fait pas en ligne droite mais par paliers qu’il faudra consolider au fur et à mesure.

Le changement implique nécessairement une remise en question des savoirs, savoir-faire, savoir-être et nous déstabilise : C’est « sortir de sa zone de confort ».

C’est uniquement dans cette prise de risque que nous pouvons nous challenger et « grandir« .

Se rappeler

À NOS BELLES EXPÉRIENCES !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.